Retour Retour
Châteaux et demeures de prestige à NIEUL

Château de Nieul et son parc

Adresse

12 rue du 8 mai 1945
87510 NIEUL

Comment m’y rendre ?

À propos

Au XIe siècle, c’était une forteresse médiévale. En 1027 est évoqué un seigneur Aymeric de Nieul et en 1045 « la tour de Nieul ». Parmi les familles qui vont se succéder, celle des Stuer avait un membre qui s’est marié avec Françoise de Pontbriand. Veuve, elle se remarie avec Marin de Montchenu qui a partagé les études et les jeux du futur roi François 1er. La cheminée style Renaissance de la bibliothèque évoque cette famille. En 1837, Durand de la Saigne du Boucheron fait démolir l’aile Est de l’ancien château en ruine et restaure le corps de bâtiment actuel. En 1877, l’amateur d’art Armand Nivet entreprend des transformations : ses initiales sont visibles dans les salles d’honneur et de justice. Depuis 1936, le château appartient à la commune. À l’intérieur, des vitraux des XIIIe, XVIe et XVIIe siècles d’origine germanique, flamande et suisse recouvrent les fenêtres.

Informations complémentaires : Le site (château et abords) est classé depuis 1946 et ses espaces publics (vallons, cascades, étang, parc) forment un paysage pittoresque. Le « peintre de la lumière » à la touche élégante et sagement colorée Alexandre Roubtzoff (1884- 1949) a immortalisé ces lieux sur ses toiles lors de ses 3 séjours (1929 à 1931) à Nieul.
Un marais dans le bourg est formé de prairies humides appelées « mégaphorbiaies » car occupées par des plantes (Angélique des bois et Salicaire) à la floraison exubérante. Le Cuivré des marais (papillon) et des amphibiens (Triton palmé) y ont été observés. Ce lieu constitue une zone de débordement pour le ruisseau de Valette et la Glane en période de fortes pluies ce qui est l’un des rôles majeurs des zones humides.

Précisions localisation

Mairie

Ce contenu vous a été utile ?

Partager ce contenu