Un langage à décoder, une gastronomie à explorer, une vie souterraine à percer… Et si vous partiez à la découverte d’un peuple lointain, dont la culture et les traditions pourraient être menacées par un mode de vie moderne ?
Dernièrement, Philippe Caverivière et Amandine Bégot de l’équipe de la matinale de RTL n’ont pas hésité … C’est parti pour l’aventure à Limoges, comme une émission “Rendez-vous en terre inconnue” au cœur du Limousin, là où les GPS sont aussi perdus que les parigots !  

Bienvenue dans une ville qui se cache dans les recoins de la France, mais toujours prête à dévoiler ses pépites pour conquérir le cœur des baroudeurs de l’extrême. La capitale de la Porcelaine offre une expérience de voyage intense avec une touche de mystère, une pincée de rire, et beaucoup, beaucoup de pâté de pomme de terre. 

Les Limougeauds : ces autochtones conviviaux, experts du langage codé 

A la rencontre des limougeauds, prêts à vous accueillir avec un grand sourire et une petite dose de mystère … Si vous entendez quelqu’un vous dire “Adi ! Chabatz d’entrar“, ne paniquez pas, il ne pratique pas la sorcellerie, c’est juste une manière bien locale de vous souhaiter la bienvenue.

Pendant votre séjour, si vous faîtes un tour au supermarché, utilisez un “pochon” pour un sac en plastique. Pour étancher votre soif, on vous demandera de passer le “pot-à-eau” plutôt qu’un pichet. Et à la fin de votre voyage, après avoir acheté plein de cadeaux souvenirs, la question cruciale sera de savoir si toutes vos affaires pourront “loger” dans votre valise ? Une langue inspirée du patois Limousin, à décoder de bonne humeur.

Pour retrouver la population au plus près de son environnement naturel, nous avons plusieurs spots à vous suggérer :

  • en places sur toutes les terrasses tout l’été, particulièrement dans certains QG : la brasserie locale Michard, le bar Le Duc Etienne une institution, le Café-bistrot Le 1900 ou à l’Irlandais dans le quartier de la Cité. Egalement aux Halles centrales, le temple de tous les limougeauds gourmets !
  • chaque dimanche en bords de Vienne, ou dans d’autres parcs & jardins pour un bol d’air frais en ville, mais aussi au cœur de la campagne limousine pour se balader
  • à l’ Opéra de Limoges & et dans leurs nombreux musées pour se cultiver, plein de sites de loisirs pour s’amuser et à l’occasion de festivals & grands RDV tout au long de l’année

La gastronomie locale : un festival de saveurs … pour les plus téméraires

Passons désormais aux choses sérieuses … Au côté d’une bonne entrecôte de bœuf Limousin, d’un pâté de porc cul noir ou d’une belle tranche d’ agneau Baronnet, on ne peut résister au fameux boudin noir, encore meilleur aux châtaignes. Ce VIP de la triperie locale ne manque pas de concurrents : girot, pieds de cochon, fraise de veau, petits ventres… sans oublier les fameuses couilles de mouton ! Ces dernières sont encore meilleures à la dégustation en persillades à l’occasion de la Frairie des petits ventres. Pour les plus sages, un bon pâté de pomme de terre agrémenté de quelques feuilles de salade font bien l’affaire.

En sucré, le clafoutis avec ces cerises (bien noyautées!) est un gâteau incontournable à la belle saison. Si vous passez par le Quartier de la boucherie, vous participerez peut-être au Concours du crachat de noyaux de cerises. Puis quand l’hiver approche, le fruit est remplacé par la fameuse pomme du Limousin et le mets devient une flognarde. D’autres incontournables gourmands pour le gouter : les madeleines, le fondant limousin, les massepains … Miam miam …

La fameuse Porcelaine … l’Or blanc en monnaie d’échange

La Porcelaine de Limoges, c’est le bling-bling discret qui fait tourner les têtes localement. Depuis sa découverte au 18ème siècle et au fil des années, elle a fait de Limoges une plaque tournante du commerce et de la créativité. Des ateliers artisanaux aux grandes maisons de renom, la porcelaine est un lien universel pour tous les limougeauds. Nous vous mettons au défit de trouver un habitant qui ne possèderait pas au moins une pièce d’un blanc pur, décorée ou en bleu de four dans son foyer. Et ne vous étonnez pas de voir un autochtone retourner son assiette au restaurant pour vérifier l’origine de la précieuse céramique et parfois s’offusquer si l’emblème d’une manufacture locale n’apparaît pas au dos du plat. Ainsi, dans cette ville où chaque tasse pourrait raconter une histoire, la porcelaine scelle les liens, les amitiés et les souvenirs d’une aventure en terre inconnue. 

Une mystérieuse vie souterraine … dans les bas-fond des artères limougeaudes

Limoges révèle un monde mystérieux sous ses pavés en “gazettes”. Des galeries et caves cachées offrent un refuge aux explorateurs urbains curieux. Le sous-sol de la ville, serait-il parfois plus animé que le réseau social le plus populaire ? En tout cas, il réserve des surprises à ceux qui osent s’aventurer dans l’obscurité.

Les plus curieux réservent leur place aux visites du souterrain de la Règle, les plus gourmands font une dégustation dans les caves de la Maison du fromage, tandis que les plus audacieux dansent jusqu’au bout de la nuit dans les sous-sol du Zic Zinc

Alors ? Convaincu ? Il ne vous reste plus qu’une chose à faire : Limogez-vous !
Partez à la rencontre ce peuple fier qui se bat pour préserver sa culture.

Amandine

À propos de Amandine

Bonne vivante, ma devise : on ne refuse jamais un petit resto ou un verre en terrasse ! Et pour équilibrer tout ça, adepte du vélo dans Limoges depuis des années.

Ce contenu vous a été utile ?

Partager ce contenu